Lorsqu’on s’installe dans un nouveau pays, la location de son nouveau logement est souvent le choix le plus évident. Pourtant, même si vous envisagez une expatriation au Luxembourg de quelques années seulement, certains éléments devraient vous inciter à devenir propriétaire rapidement.

Tout d’abord, savez-vous que plus de 67% des résidents au Luxembourg sont propriétaires de leur logement ? Pourquoi un tel pourcentage alors que les prix de l’immobilier sont élevés ? On vous explique ici pourquoi.

UNE FISCALITÉ DE L’IMMOBILIER AVANTAGEUSE

Tout d’abord, la fiscalité relative à la propriété de la résidence principale est favorable au Luxembourg :

Les coûts de transaction sont limités

Au Luxembourg, lors de l’achat d’un bien immobilier, les actes notariés sont soumis à des frais s’élevant à 7% du prix du bien immobilier, dont 6% de droits d’enregistrement et 1% de droits de transcription.

Afin de favoriser l’acquisition immobilière à titre personnel ces frais sont réduits à 100€ (Bëllegen Akt) pour tout premier achat de la résidence principale au Luxembourg et ce, jusqu’à concurrence de 285.714 € pour un célibataire ou 571.428 € pour un couple. Ceci représente donc un cadeau fiscal pouvant s’élever jusqu’à 20.000 euros par tête ou 40.000 euros pour un couple, à condition d’habiter vous-même plus de 2 ans dans votre nouvelle résidence. Mais rien ne vous empêche de louer ce bien au-delà de ces 2 ans, sans que cette faveur fiscale ne soit remise en cause.

Les honoraires de notaire sont par ailleurs relativement limités sur le transfert de propriété.

L’impôt foncier est quasi-inexistant au Luxembourg

En comparaison avec certains pays voisins, les taxes liées à la propriété sont extrêmement faibles au Luxembourg (moins de 100 euros par an). Etre propriétaire au Luxembourg ne génère pas une pression fiscale importante pouvant justifier la préférence de la location de sa résidence principale.

La plus-value immobilière n’est pas taxable sur la résidence principale

Comme dans la plupart des pays, la plus-value potentielle réalisée lors de la revente de sa résidence principale est non imposable, et cela quel qu’en soit le montant.

Les intérêts sur les crédits hypothécaires sont déductibles fiscalement

Un couple peut bénéficier jusqu’à 10.000 € d’intérêts de prêt déductibles (+ 2.000 € par enfant) annuellement sur l’acquisition d’un bien immobilier, et ce quel qu’en soit la destination. La déductibilité des intérêts hypothécaires rend par conséquent le coût de l’emprunt immobilier très attractif en relation avec le coût de la location.

Sur base de ces éléments, il nous semble donc important d’envisager la question de l’achat de votre résidence principale, dès que vous savez que vous resterez plus de 2 ans au Luxembourg !

INVESTIR DANS L’IMMOBILIER AU LUXEMBOURG, UN INVESTISSEMENT À FORT POTENTIEL

En second lieu, le marché immobilier Luxembourgeois représente un investissement à fort potentiel et résilient aux crises. Ses fondamentaux sont en effet solides.

  • Une économie prospère au sein de l’Europe
    Avec une prévision d’augmentation du PIB de 4% par an (source Banque Mondiale), le développement économique du Luxembourg surpasse les prévisions de ses voisins.
  • Une augmentation constante de la population
    Avec une croissance annuelle de 2.2% (source Banque Mondiale), l’augmentation de la population résidente au Luxembourg génère une demande immobilière toujours plus importante.
  • Un nombre de nouvelles constructions trop faible
    Le déficit annuel en logement supplémentaire est estimé à 3.000 sur base du nombre d’achèvements de nouvelles habitations (source STATEC).
  • Un marché qui a démontré sa résilience en cas de crise
    Les prix ont été peu impactés par la crise financière de 2008 (baisse de 1% en 2009 suivi d’une augmentation continuelle d’environ 5%  par an depuis 2010).

Vous êtes prêts à investir ? Nous pouvons vous aider à trouver le bien de vos rêves, dans le neuf ou l’ancien. 

(justarrided.lu)